• Campagne électorale : dysfonctionnement ou traitement de faveur du candidat Paul Biya ?

    Campagne électorale : dysfonctionnement ou traitement de faveur du candidat Paul Biya ?

    Depuis le début de la campagne pour la présidentielle du 7 octobre 2018, le candidat du RDPC, Paul Biya, occupe la part du lion dans ce qui est convenu d’appeler la propagande communicationnelle. En fait, toute une polémique est créée sur le déséquilibre dans le traitement des candidats, notamment en ce qui concerne l’occupation des espaces publicitaires (panneaux publicitaires urbains)

  • Quelle importance donner aux élections dans un pays en guerre ?

    Quelle importance donner aux élections dans un pays en guerre ?

    La sécurité des élections et des opérations de vote constitue un enjeu majeur. Les trois crises qui secouent actuellement le Cameroun sont une situation inhabituelle qui fait même craindre le pire.

  • Que valent les candidats sur les réseaux sociaux ?

    Que valent les candidats sur les réseaux sociaux ?

    L’une des particularités de cette élection présidentielle du 7 octobre 2018, c’est sûrement la présence des réseaux sociaux dans le jeu politique

  • Sur quelles bases doivent se faire les coalitions ?

    Sur quelles bases doivent se faire les coalitions ?

    Répondant à la question d’un journaliste français, le 3 juillet 2015, lors de la visite du président français d’alors François Hollande, Paul Biya déclarait : « Les élections sont certaines mais lointaines ». En annonçant le lundi 9 juillet 2018 en fin d’après-midi par décret la tenue des élections présidentielles pour le 7 octobre 2018, le président Biya venait de lever tout soupçon de renvoi de l’élection présidentielle qui se répandait déjà dans l’opinion après le report des élections législative et municipale pour 2019.